Pages

vendredi 25 mai 2012

La chaudrée de bines du Mardi

Une courte inspiration qui m’est venue comme ça sans crier gare.

Et comme  ça faisait un p’tit bout que je n’avais pas mis les pied dans le resto à Fernande, faque j’en ai profité pour y déblatérer cette dernière envolée !

Retrouvez l’ami Léopold dans sa mésaventure où ton son univers s’écroule soudainement dans un tintamarre soudain et au goût du jour !

Bienvenue dans le Délicatessen de l’ami François!

2 commentaires:

Sylvie a dit…

Trop lux !!
Chapeau bien bas.

Isabelle Simard a dit…

Je seconde...