Pages

lundi 26 mars 2012

Guide : 37 conseils pour écrivains

Il faut bien que ce soit en faisant ma tournée de mes blogues technos ce matin que je tombe sur un billet offrant un guide de 37 conseils pour écrivains. Y a donc des Mini-wheats  comme moi ailleurs qui amalgame bien ses passions de la techno et de la littérature.

Sam Ganegie , auteur du blogue Maniac Geek nous propose un guide qui a lui même trouvé sur un site anglais et qui a eu l’amabilité de le traduire, d’y ajouter ses expériences personnelles et maintenant de nous le partager.

De cette lecture, je retiens  trois conseils qui ont attiré mon attention:

Conseil 4: Créer des personnages trop identiques

Mes relecteurs me le disent parfois et je le constate à l’étape de la réécriture. Quoique je réussis, tant bien que mal, à caractériser chaque personnage avec une identité propre, j’affirme avoir une lacune au moment des dialogues:  Je leur donne trop souvent la même voix, les mêmes expressions, le même ton. Je pense que de lire à haute voix mes textes peut éliminer ce problème. Je tenterai cet exercice la prochaine fois.

Conseil 11: Modifier fréquemment ses brouillons et supprimer la créativité du subconscient.

Je l’avoue. J’écris rarement d’une traite sans regarder en arrière. J’écris la première fois comme si c’était la réécriture finale. Je relis souvent mes derniers paragraphes, voire chapitres, et je peaufine à la volée. C’est comme si je me disais que si je me relis et que je trouve ca “ agréable”, ca a du sens de poursuivre dans cet élan et que le texte se tiendra mieux. Même si ca me réussis la plupart du temps, je sais pertinemment que c’est aussi le critère numéro 1 de mes blocages et de mes syndromes de pages blanches ..trop fréquentes à mon goût. Je suis dû pour une séance de premier jet sans retour en arrière. Vraiment dû!!

Conseil 35: Ne pas se respecter en tant qu’écrivain

Tiens, déjà ici le mot “écrivain” a maille à partir. Je me sens plus à l’aise avec le terme “auteur”.  Dites, à quel moment peut-on proclamer : Je suis un écri..heu.. un auteur? Au nombre de publications? À la renommée de la maison d’édition ? Au nombre de livres vendus? Aux bonnes critiques reçus? Parce que je suis un peu connu dans le milieu? Tout simplement parce que j’écris? Alors, un blogueur qui n’a pas publié est-il un écrivain?

Dans mon parcours littéraire, je ne réussis pas à dire dans mon entourage que je suis un auteur. Je minimise. Je dis : Que j’écris. C’est une passion. Ca occupe mes temps libres. Je suis un informaticien Hybride..un Mini-Wheats ;) L’autre jour, mon fils a dit à son chum: Mon père est écrivain… Gulp!….Je n’ai pas pu assumé…Va falloir que je vois ca autrement…Je trouve que depuis 2009 y a bien des choses qui se sont accélérés…et franchement..c’est bien tant mieux !!

Bien voilà , je vous fais suivre le lien vers le guide 37 conseils pour écrivainsJe trouve que c’est un guide très bien structuré, court et qui se lit super bien et vite. Bonne lecture!

Merci encore à Maniac Geek!

11 commentaires:

Gen a dit…

Ah tiens, c'est drôle, moi j'ai plus de facilité avec "écrivain" qu'avec auteur. Peut-être parce que la Grande Dame répète sans cesse que "l'écrivain écrit" et que c'est ça qui le caractérise.

Tandis que l'auteur, lui, pfiou, il a une OEUVRE derrière lui et tout et tout! On lui paye des droits en plus pour l'utiliser... Ça m'a toujours l'air plus gros!

Intéressant les conseils. Pour les personnages, quand je suis sur un gros projet, je copie-colle toutes les répliques du même personnage dans un document distinct pour les avoir toutes sous les yeux en même temps et uniformiser le ton. Je trouve que ça aide vraiment à trouver la voix des personnages.

Pierre H.Charron a dit…

J'aime beaucoup ton truc de copier-coller les répliques. Le guide parle de les mettre de couleurs différentes. Je vais essayer.

Écrivain
...Il me semble qu'il y a une touche de notoriété dans ce mot....C'est dans ma tête..comme ancré...sans raison évidente.

ClaudeL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ClaudeL a dit…

(réédité parce que fautes)
Pendant des années, je disais que j'étais graphiste et puis j'ai commencé à dire que j'étais écrivain en disant toujours: "à force de le dire, je vais l'être". Mais quand on me demande, je dis que je suis auteure, surtout parce que je fais partie d'une association... d'auteurs. J'ai rarement entendu parler d'une association... d'écrivains.
Mais selon à qui je m'adresse, je dis plus souvent que je suis graphiste. De moins en moins puisque j'ai de moins en moins de contrat en tant que graphiste, ce qui ne veut pas dire que j'écris plus, en tout cas que mes romans sont plus publiés!
Merci pour les conseils.

Sylvie a dit…

Super, ces trucs. Merci de partager, l'ami.
Je m'en vais écouter Jean Fugère et Dominique Demers, ce soir. Tu seras là ? C'est Boisbriand qui reçoit.

Ed. a dit…

@ ClaudeL Pas une association, mais une union http://www.uneq.qc.ca/ ;)

claude b. a dit…

On dit souvent que l'écrivain écrit de la littérature, tandis que l'auteur écrit les autres genres de livres, recettes, croissance personnelle, essais, etc.

Mercure a dit…

Je crois que c’est de la fausse modestie. Comme si, pour avoir le titre d’écrivain, il fallait être un "grand". Comment appelle-t-on quelqu’un qui travaille dans la plomberie et qui est payé pour le faire? Un plombier. Alors, quelqu’un qui écrit de la littérature et qui est payé pour son travail, c’est un écrivain. Auteur a un sens beaucoup plus large. On peut aussi être l’auteur d’un attentat. Je dis tout ça parce que je me suis moi aussi posé la question, me demandant si j’avais le droit de dire que je suis écrivain.

Pierre H.Charron a dit…

@Claudel Pas facile le titre..hein..

@Claude B J'ai lu ca aussi quelque part, c'est une philosophie à laquelle je n'adhère pas..mais je sais que certains pensent comme ca.

@Ed Salut! Pour l'UNEQ c'est vrai. Moi,je suis membre de l'association des auteurs des Laurentides : AAL.

@Martin La théorie du plombier est censé et ca devrait être le cas pour tout autre genre d'activité. On s'en sort pas , ce point restera toujours nébuleux pour plusieurs.. ;)

@Sylvie. Je suis inscrit!!! Hé! Hé!! Devine ? XD

Hélène a dit…

Je pense bien avoir lu ces conseils aussi quelque part. Je voulais bientôt essayer les dialogues en couleur pour les faire ressortir, on verra ce que ça donne.

Moi aussi ça me fait un peu peu en fait, les titres. Mais comme Gen le citait, "L'écrivain écrit" après tout alors pourquoi pas? C'est juste que dans notre cas, on peut écrire longtemps avant d'être payé pour le faire, ce qui rend l'exercice plus abstrait. Bref, c'est un titre à apprivoiser!

Pierre H.Charron a dit…

@Helène ...un titre à apprivoiser et à endosser :)