Pages

dimanche 1 mai 2011

Éphéméride du jour

Aujourd’hui est une journée spéciale à mes yeux. À plusieurs égards. Le 1er mai 2011, depuis un bon petit bout de temps, a été inscrit dans ma mémoire pour être une journée notoire. Une atteinte pour commémorer une des plus grandes batailles que j’ai livrée à ce jour. Une guerre à finir qui me menace à chaque instant. Un combat pour lequel le dernier round ne sonnera jamais.

Depuis 10 ans, je me tiens toujours debout. L’adversaire a perdu de sa ferveur et a connu ses meilleurs jours. Néanmoins, il faut se méfier de ses fins renards, car ils m’attendent très certainement dans un détour et pourraient avoir ma peau pour une seconde fois.

Aujourd’hui, je suis fier de clamer haut et fort que j’ai vaincu le tabagisme. Au début, on compte les heures, ensuite on dit ca fait 3 jours, pis 3 mois et enfin on fête le premier anniversaire.  Mais 10 ans, c’est symbolique. C’est le Podium. C’est la médaille du combattant. Je me sens comme Rocky Balboa quand il a mis Apollo au plancher. J’ai ma Ceinture et je la porte bien haut.

Cette bataille je l’ai livré en parallèle avec un de mes amis. Sans sa complicité et sa solidarité, je n’y serai certainement pas arrivé. Alors, Gilbert, je te félicite et je te fais l’accolade virtuelle mon ami. Aussi, je t’invite à te joindre à moi pour ce cri de victoire :

On t’a eu Sale Vipère !!!!!!

Finalement, ce 1er mai commémore aussi un autre évènement. Plus triste celui-ci. Comme pour solidifier celui de 2001. Ce midi, ca fera un an que maman est partie. Emportée par l’emphysème. Championne Fumeuse Mondiale, c’est comme si elle avait choisit cette journée pour que je n’oublie pas, pour que je ne commette pas sa faute, pour que je ne récidive pas. C’est fou comme les hasards semblent porteurs de messages. Un an et c’est comme si c’était hier… Le temps, c’est bien relatif.

Voilà l’histoire de mes 1er mai. Chacun a ses dates et ses anecdotes. C’est notre histoire qui s’écrit. Ainsi va la vie. Et c’est bien correct comme ça.

Alors, avec mes nouveaux poumons tout roses, j’ai bien peur qu’il faille encore m’endurer pour un p’tit bout!

Pis coudonc, avec ces 91250 cigarettes que je n’ai pas fumé et les 25000$ dollars qu’ils m’auraient couté. Où est donc passée cette petite fortune ?

Ca bien l’air que d’une façon ou l’autre, elle serait partie… EN FUMÉE !!

15 commentaires:

La Silencieuse a dit…

Eh bien je crois que tu n'as pas menée cette bataille en vain; Pour toi, cher Pierre.

Tu as fait le bon choix, et je t'en félicite! Et en tant que fumeuse qui veut (mais n'essait pas) arrêter, je t'admire!

xXx

ClaudeL a dit…

Bravo pour l'arrêt.
Bravo pour ce billet bien écrit, bien senti, bien amené.
Mais aussi bravo pour te rappeler cette date du 1er mai. Personnellement, je me souviens quand j'ai commencé à fumer: en voyage à vélo, mais la date? et je ne me souviens même pas en quelle année j'ai arrêté. Faut dire que j'ai arrêté trois fois je crois bien. Par contre, je me rappelle la date de décès de mon père qui, s'il avait continué à vivre, serait probablement mort d'emphysème aussi.

Isabelle Simard a dit…

Félicitation de tenir le coup. =)

Pierre H.Charron a dit…

@Silencieuse Chacun a son calendrier, pour éliminer cet ennemi.

@Claude C'était un pacte entre amis fait une bonne dizaine de jours avant. Le Ier mai, on s'était dit..Cette date à l'époque m'avait omnibullé sans bon sens. Je vais m'en rappeler longtemps !

@Isabelle J'avoue que parfois, ca me pogne encore...30-45 secondes à la fois....Mon cerveau se rappelle que j'ai AIMÉ fumé...c'est fou pareil !!!!

idmuse a dit…

Félicitations! Pour avoir vu ma mère partir à 49 ans d'un cancer des poumons, j'avoue que je suis toujours ravie de voir quelqu'un qui arrête et qui persiste!

Pat a dit…

J'admire ton courage.
C'est fou, quand même, comment la dépendance s'imprime de façon indélébile dans notre matière grise.

En passant, j'adore ta finale. La fortune qui part en fumée, belle trouvaille ;)

Pierre H.Charron a dit…

@Idmuse 49 ans...c'est bien trop jeune..Saleté de maladie...

@Pat La cigarette est une dépendance lente, malicieuse et très ..sournoise !!!

Andrée P. a dit…

Félicitations.
Tu peux être fier.
D'avoir arrêté.
Et d'en avoir fait un billet inspirant.

Michel Gingras a dit…

Félicitation Pierre ! C'est un combat que plusieurs ne veulent pas livrer par manque de motivation, mais toi... toi tu as réussi! Et, heureusement pour nous, tu sera encore avec nous pour encore plusieurs années, n'en déplaise à ces compagnies qui ne veulent qu'une chose: s'enrichir sur cette dépendance qu'ils ont malicieusement crée. Je suis certain qu'il y a une connivence entre les compagnies de tabac et les propriétaires de pompes funèbres.

Pierre H.Charron a dit…

@Andrée. Merci!

@Michel connivence entre les compagnies de tabac et les propriétaires de pompes funèbres.... Tu tiens une prémisse pour une de tes prochaines nouvelles littéraires ;)

Sylvie a dit…

Très. Beau. Billet.
Inspirant.
Bravo pour ta force de caractère.

Gen a dit…

En effet, ta mère est partie avec un sens de l'a propos étonnant... Bravo pour ta ténacité!

Pierre H.Charron a dit…

@Sylvie :)

@Gen Maman avait la mémoire des dates comme ca se peut pas. Une maniaque des chiffres. De l'à propos...c'est en plein elle!

Suzanne a dit…

Quel beau billet Pierre H. et bravo de tenir tête à cette sournoise cigarette.

Pierre H.Charron a dit…

@Suzanne. Elle ne me fera pas le coup deux fois ;)