Pages

mercredi 9 février 2011

Au secours, mon amour

Qui est la personne qu’on appelle quand … ?

  • Un des serveurs principaux de l’entreprise est en panne un Lundi matin
  • Que l’intranet et tout sont contenu n’est plus disponible
  • Que les applications Web reliées à la ligne de production ne répondent plus
  • Que le département des achats ne peut plus placer de commandes.
  • Que la comptabilité et le service de paye n’ont plus leurs données.
  • Que le téléphone sonne au bureau du “helpdesk”  et que Squiddly Diddly ne suffirait pas à la tâche. (C’est une pieuvre de mes dessins animés d’enfance)
  • Qu’en fin de compte, le serveur devient irrécupérable
  • Qu’il faut un plan de sauvetage en criant ciseau et en se virant sur un dix sous.
  • Que la solution est de rebâtir ce serveur en son entier
  • Et que les grands patrons rôdent dans les alentours du département de l’informatique

Qui est cette personne ?

Un gars comme moi: L’administrateur des systèmes informatiques.

Je ne suis pas seul. Je suis avec une équipe pour relever ce défi de taille.Mais, je suis aux commandes de la majorité des actions à poser. Depuis lundi, je suis sur l’adrénaline totale et mon cerveau carbure à cent milles à l’heure. En ce Mercredi soir, la majorité des services sont revenues à la normale. Demain, encore quelques ajustements et configurations secondaires et la tempête sera officiellement chose du passé.

Cette mésaventure se classe dans le top 3 des désastres que j’ai affronté dans les douze dernières années. Et certainement, celle qui demandait le plus de savoir technique et de jugement.Je me rappelle de longue journées avec mes anciens collègues Gilbert et Christian, dont une était  le fameux virus “ I LOVE YOU “ de 2001. Que de souvenirs! Cette semaine, j’aurai une autre anecdote de plus à ajouter à mon super Palmarès de mes “crashs” informatiques.

Et maintenant que la poussière commence à retomber,que la direction et les usagers reprennent leurs vielles habitudes et que Batman et Robin s’en retournent dans leur Bat-Cave, il ne reste qu’un doux relent de satisfaction et de devoir accompli. Quoique que la direction immédiate a témoigné d’une réelle gratitude que j’ai fort apprécié, les “Grands Bourreaux” des Ressources Humaines, eux, continueront de faire la sourde oreille aux revendications que je fais depuis des années pour améliorer le statut et les avantages dû à ceux qui exercent le même métier que moi dans cette entreprise.

Le Messie d’aujourd’hui, demain retournera à ses fourneaux et endossera le chapeau de l’Éternel Matricule 2600. Ainsi va la danse de par chez-nous.

Mais c’est pas grave , lui, il le sait qu’il est un Super Grand Chef et que la semaine prochaine ou l’autre qui suit ou l’autre après, il sera toujours prêt à défendre sa cuisine. Professionnel et Intègre jusque dans l’âme. C’est mon étiquette.

12 commentaires:

Sylvie a dit…

Oh boy ! Je comprends mieux ce dont tu me parlais, un certain soir de Dunkin.
Tu mérites le titre (et les avantages) de super héros. ;)

ClaudeL a dit…

Tu nous racontes ça de belle façon et surtout après la dure bataille, mais tout de même, tu as dû en baver un coup!
Et même si je ne comprends rien de ce qui est arrivé réellement, bravo d'avoir redressé la situation en si peu de jours.
Tu es mon zéro, pardon, mon héros en informatique. As-tu eu un I-pad en récompense au moins?

Isabelle Lauzon a dit…

Merci énormément, héros, mais non, vous n'aurez pas plus d'avantages pour vos bonnes oeuvres... T'en fais pas, les vrais génies ne sont souvent reconnus qu'après leur mort!!! :D

En tout cas, bravo, parce que s'il avait fallu se fier sur moi pour redresser la situation... ouch! ;)

Lucille a dit…

J'attendais le moment ou tu dirais que ta douce moitié t'avais apporté l'outil essentiel qu'il te manquait pour faire de toi le héros du jour !

Bravo, cher Génie Informatique !

Pierre H.Charron a dit…

@Sylvie Le super-héros que je suis (hum) puise surtout sa récompense en agrandissant son champ expertise et aussi à la reconnaissance évidente de certains usagers.

@Claudel Récompense? Je vais être bon seulement pours des dizaines d'heures de surtemps en temps-et demi dont la moitié retournera dans les coffres du Ministère du Revenu !!!

@Isa Un hommage posthume .. Je verrai jamais ca de mon vivant !!!

@Lucille Sa présence lors de mon retour à la maison fut un outil essentiel (bon, je fais mon têteux là) Du bon houblon bien froid aurait aussi était apprécié, mais j'ai fait preuve de réserve en ces soirs de semaine ..vendredi par contre ... ;)

Venise a dit…

Ah la satisfaction du travail accompli, c'est le bonus de la paye ! Il faut avoir les nerfs solides et de la compétence pour passer à travers une telle crise.

Gen a dit…

Ouch, c'est du crash ça!

Bravo pour le ramassage de dégâts!

Par contre, pour les conditions de travail... le problème avec les gars de l'équipe technique de toute entreprise, c'est que du point de vue des ressources humaines, vous n'êtes utiles que lorsque ça plante. Le reste du temps, ils sont sûrs qu'ils vous paient à rien faire.

Les entreprises voudraient toutes des robots qui ne consomment pas de ressources et qui n'ont jamais de moment moins occupés. C'est plate : elles sont prises avec des employés! lol!

Chantal a dit…

Le problème avec les Informaticiens. C'est que, pour TOUS les employeurs, ils représentent une dépense puisqu'il ne participe pas activement au produit fini. Ils ne sont que "l'huile de leur engrenage". Pour l'avoir vue à mainte reprise "débuguer" ses nombreux serveurs... moi qui m'y connait un peu en informatique... Chapeau Pierre, c'était toute une job.

Pierre H.Charron a dit…

La morale de l'histoire: Les tapes dans le dos qui sont les plus satisfaisantes sont ceux que l'on se donne soit même :)

Alexandre Babeanu a dit…

Héhé, je connais bien ça ;) Et je compatis, t'es pas tout seul ! (chais pas si ça aide). Par chez moi, c'est plutôt les clients pas contents qui veulent que leurs bugs soient résolus tout de suite... Bon, enfin, bon courage!

Pierre H.Charron a dit…

@Alex Tiens , un collègue pour me supporter. Ah... ce merveilleux monde des TI !!!

Anonyme a dit…

Pas évident quand on vous appelle ;-)

Mais moi, mon tech je lui dis pas "au secours mon amour ;-) "