Pages

jeudi 25 mars 2010

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Chrystine Brouillet sans jamais oser le demander

Hier soir, je suis allé à une soirée littéraire organisée par les bibliothèques de ma région: Les choix de Jean Fugère. L’invitée ce mois-ci était l’auteure Chrystine Brouillet.

Je voudrais d'abord souligner que j’étais en agréable compagnie et féminine qui plus est. Isabelle et sa copine Chantal, une autre Isabelle et Karuna et sa copine.

Chrystine Brouillet est une femme très joviale et pleine de vie. Son entretien a été fait dans la simplicité et dans l’humour. Ce fut très agréable. Chrystine Brouillet est très disponible et très proche avec les gens. Sa complicité m’a beaucoup charmé.

Je vous lance, à la volée, des phrases, anecdotes et histoires entendues à cette soirée. Pour la connaître sous un autre angle.

  • Il y a une bibliothèque que qui porte son nom dans sa ville natale Loretteville où habitent encore ses parents.
  • Elle doit beaucoup sa passion de l’écriture à son professeur de français quand elle avait 11 ans. Elle en était amoureuse, comme on peut l’être à cet âge. Elle lui a donné son premier roman: Chère voisine qu’elle lui avait promise quand elle lui avait dit: un jour je serai écrivaine.
  • Son roman: les neufs vie d’Edward est inspiré de son défunt chat qui s’appelait Valentin
  • C’est ce même roman qu’elle préfère, car son protagoniste principal était assis sur ses genoux quand elle l’écrivait
  • Elle adore cuisiner. Un jour elle veut écrire son propre livre de recettes.
  • Elle ne garde pas ses manuscrits, ni même des exemplaires de certains de ses romans. Par contre, elle a tous ses plans de travail.
  • Elle travaille toujours avec un plan. Elle n’en déroge quasiment jamais. Elle prend trois mois à le monter et à investiguer. C’est le tiers du travail d’accompli. Elle a un recherchiste qui travaille pour elle.
  • Elle conserve toujours tout le matériel de travail courant sur clef USB qu’elle apporte toujours avec elle. Elle a une sainte-phobie de tout perdre dans un incendie ou autres catastrophes.
  • Elle va au Gym à 4:00 am .Cinq jours par semaine. Elle n’aime pas la musique forte, elle apporte des pâtisseries au commis du GYM pour qu’il baisse le son quand elle arrive.Ensuite , elle écrit de sept à midi. L’après-midi, elle lit et fais des recherches pour ses livres
  • À la première du film Le collectionneur tiré de son roman et mettant en vedette l’actrice Maude Guérin qui incarne Maud Graham. Elle a félicité les parents de Maude Guérin en terminant avec: Bonne soirée Madame Graham !
  • Elle se trouve privilégier de vivre de sa plume et d’écrire.À son dire, écrire n’est pas amusant,c’est du travail. Cuisiner et recevoir des amis, ça c’est du plaisir dans la vie.
  • Son prochain roman sera un Maud Graham. C’est l’histoire de deux hommes voulant la même  femme, l’un plus ténébreux que l’autre. Elle adore la fin de son roman qui aurait rapport avec un certain..Grégoire
  • Une télé-série est pressentie pour la TV sur les aventures de Maud Graham. La présence de Maude Guérin est hautement souhaitée. C’est un projet qui va peut-être aboutir…
  • Elle veut écrire toute sa vie. Jamais s’arrêter. Elle confirme qu’elle ne tuera jamais son personnage Maud Graham.

Voilà, j’espère que cette énumération vous a plu et donner des éléments un peu croustillant à vous mettre sous la dent.

Le mois prochain, Jean Fugère reçoit Stéphane Dompierre. Je suis déjà inscrit !

18 commentaires:

Pat a dit…

Super!

Elle aime aussi le vin. Je suivais son émission, hihi.

Charmante auteure.

Chantal Moreau a dit…

J'ai bien aimé te rencontrer à nouveau Pierre. Comme toi, j'ai beaucoup apprécié ma soirée. Au plaisir.

ClaudeL a dit…

Si j'ai bien compris, tu étais seul de gars!!!

Karuna a dit…

Très bon résumé, Pierre. Fidèle à ce que j'ai entendu. Au plaisir de tous se revoir.

Pierre H.Charron a dit…

@PAt, c'est vrai, elle aime aussi le vin et le champagne.

@Chantal. J.espère qu'on se revrra bientôt.
@Claude.. Hé Hé ! Je suis gâté ! :)

@Karuna. D'habitude , je prends quelques notes, là j'y suis allé de vive mémoire. Content de t'avoir rencontré ainsi que ton amie. Au plsisir de se revoir bientôt.

Karuna a dit…

Ah oui! Je suis arrivée juste à temps pour voir les Canadiens faire les idiots! *soupir* Je pense sincèrement que Price nous porte malchance.

Pierre H.Charron a dit…

Une coupe Stanley, Ca n'a pas de "Price"...pour le reste il y a Master Card ;)

Karuna a dit…

MDR! Je suis en train de les regarder et j'ai peur que ce soit comme le jour de la marmotte.

Pierre H.Charron a dit…

Fiouuuu !!!

Isabelle a dit…

C'était en effet une très belle rencontre en bonne compagnie.

p.s: je ne suis pas certaine mais je crois que son chat s'appelait valentin et non edward. Il audrait que tu vérifie avec les autres.

On se revoit à la rencontre avec Stéphane Dompierre.

Suzanne a dit…

Wow super et merci de ce partage Pierre H.
C'est une très belle initiative ces rencontres.

Pierre H.Charron a dit…

@Isabelle. oops, tu as raison c'était Valentin...j'ai corrigé le tir. Et oui on se voit pour Stéphane Dompierre :)

@Suzanne. On est vraiment choyé avec ces rencontres d'écrivains. C'est tout à l'honneur du réseau des bibliothèques de la rive-nord

Venise a dit…

Ce qui m'a le plus frappé, c'est le gym à 4 :00 AM ! Premièrement, je savais vraiment pas que les Gym était ouvert en pleine nuit ! Et les pâtisseries qu'elle apporte. Vraiment, on la reconnaît là.

Qu'elle ne garde pas certains exemplaires de ses romans, c'est surprenant aussi.

Le seul roman que j'ai lu de sa plume c'est les Neuf vies d'Edward. Je pense que je suis dû pour un autre. Ça serait bien le fun la télésérie, je suis sûre que ça serait bon.

Merci ! C'était quasiment comme si on y était !

Pierre H.Charron a dit…

Je suis aussi au Gym à 4:00 am, et oui, il y en a d'ouvert 24hr par jour par chez-moi aussi.Mais j'y vais que 3 jrs/sem.
Surprenant , qu'elle ne garde pas des exemplaires d ces livres, ca en étonné plus d'un.

Content que mon résumé soit virtuellement une extension de cette soirée :)

Isa Lauzon a dit…

Un excellent résumé de ce que nous avons entendu ce soir-là! Pour ma part, j'ai été très étonnée par l'ampleur des recherches qu'elle fait avant d'écrire son roman. Faire son plan durant 3 mois, vous imaginez?

De mon côté, ce fut une très belle inspiration au niveau de la méthode de travail. Je commence mon plan pour mon projet de roman et j'ai envie de faire comme elle : bûcher sur le plan longtemps, le peaufiner à l'extrême et au final, ce sera certainement beaucoup plus facile à écrire. Parce que sans plan, c'est comme lorsque je conduis : je me perds!

Et il ne faut pas oublier qu'écrire un plan, c'est aussi écrire...

Enfin, j'étais très contente de te revoir, Pierre, et de voir les autres aussi. Vivement Stéphane Dompierre (j'ai hâte!!!)

Pierre H.Charron a dit…

Ouais, je suis aussi un fervent du plan.

Et 27 avril prochain...Pour Stéphane Dompierre..sans faute !

Keven a dit…

Je vous suggère à vous deux de parler avec Éric Gauthier sur l'utilité d'un plan. Au marathon, il nous a spécifié que pour son premier roman (Une fêlure au flanc du monde), il avait fait un plan tellement serré et solide, qu'il ne pouvait pas dérogé et qu'il a un peu regretté d'avoir un plan si fort. Il dit qu'il ne fera plus cette erreur et qu'il se donne maintenant «du lousse» pour pouvoir faire fonctionner davantage son imaginaire et sa spontanéité.

Pour ce qui est de Stéphane Dompierre, j'ai hâte de savoir ce que vous en penserez. Quand je suis allé le rencontrer au Salon du Livre du Saguenay, il était très intimidant. Il y a avait même un autre auteur qui m'avait dit que Dompierre est plus au moins difficile à approcher, qu'il ne parle pas spontanément à n'importe qui. Je suis certain qu'il y a un petit mélange d'arrogance mais aussi de timidité en lui. En tout cas, c'est un de mes auteurs québécois préféré et il a beaucoup de talent. J'ai hâte de voir pour vous!

Pierre H.Charron a dit…

@Keven Un plan comme balise ca me convient, comme oeillère c'est étouffant. C'est comme dans tout, faut savoir doser.

Et bien hâte à cet entrevue de Stephane Dompierre. J'ai son "Petit pas pour l'homme sur le coin de ma table de chevet...)