Pages

mercredi 3 février 2010

Maudits – Edouard H. Bond

De jeunes ados, en plein party de fin d’année , se payent la tournée des grands ducs. À bord d’une limousine, ils partent sur la 343 avec toute l’insouciance de leur génération. On leur avait pourtant bien averti de ne pas trainer dans ces parages obscurs.Comme de raison, ils en feront à leur tête.

C’est alors qu’entre en jeu le croque-mitaine de Lanaudière. Sergio un tueur sanguinaire armé d’une machette et d’un harpon. Une nuit où l’hémoglobine coulera à flots!

- Pis,t’as tu tripé là-dessus toé?

-C’tun hostit de fucké dans tête c’te Ed.H.Bond là !

- Come on! Fa pas ta viarge offensée. C’est juste une histoire à la Jason Kruger the thirteen on Elm street

- Wein, mais ça orgarde pas pantoute dans le style qu’on né habitué. Pis y sacre en colice là d’ans.

- Ar’viens-en, maudite moumoune. C’est pas parce que l’sang pisse de partout pis qu’y a des scènes de cul que c’est pas d’la bonne litt

- C’est vrai sti, c’tait bon en crisse. Ca faque fuck les indignés,moé j’enr’demande

- Enweille, on va ortourner à librairie chercher sa Maison de poupée au plus sacrant. Chu sûr qu’on va tripper encore rien que su une coche !

Bon, Ok , je fais une piètre imitation de ce Edouard H. Bond. Mais faut avouer que son style est unique. Écrire un roman où viscères, intestins, sang, décapitations et hurlements sont légion et qu’à la fin on se dit: Maudit que c’était drôle. Faut le faire. Un roman qui fait du bien à lire. Un langage de jeunesse mêlé à des bavardages de tavernes. Du vrai bon québécois.

Une fois de temps en temps, ca se prend bien comme une bonne grosse gorgée de Gin au goulot.

Avertissements:

  • Lecteurs aux chastes et puérils oreilles, s’abstenir
  • Pour un auteur, lire sans modération pourrait amener son style d’écriture à plagier inconsciemment.

Vous pouvez découvrir l’univers de cet auteur sur son blogue 666

Maudits. Edouard H. Bond. éditions Coups de tête. 2009. 141p.

14 commentaires:

richard tremblay a dit…

Toi et lui, vous avez un H dans le nom, êtes-vous parent ?

Anonymous a dit…

Monsieur Pierre, ce genre de texte c'est de la bouette..et ton lien 666 c'est encore pire..n'importe quel ado de 12 ans peut écrire cette merde...ne publie jamais cette scrappe....svp

Pierre H.Charron a dit…

@Richard Nous sommes démsasqués ;)

Pierre H.Charron a dit…

@Anonyme. J'ai bien aimé lire ce roman.Ma pallette de lecture est assez grande. Pour écrire ce style,je ne fais pas dans ce moule. Reste que j'aime écouter du jean Leloup ou du Slipknot meme si je ne m'associe pas à ces individus et leur moeurs.J'écoute aussi des films d'horreur de série B et je ne jouerais pas dans ces pièces non plus.

Ce roman n'est toutefois pas un roman jeunesse et il rejoint un public averti.

Gen a dit…

@Pierre : Très bien tournée comme critique, mais je sais pas pourquoi tu réponds aux anonymes. Surtout quand ils émettent des critiques aussi constructives.

@Anonyme : Quand on a le courage de ses opinions, la moindre des choses est de signer.

Pierre H.Charron a dit…

@Gen Ouais, j'ai voulu faire original dans cette critique.

Pour la fonction anonyme de blogger, ca fait partie de l'équation de l'avoir activer..Une signature, des initiales serait très souhaitable.

Ma réponse dans le fond est pour tout ceux qui aurait le même avis et il y en a de ces gens. le Style Bond ne peut plaire à tous et c'est Ok comme ca.

François Bélisle a dit…

J'aurais vraiment le goût de me faire plaisir! Comme mentionnait Louis-Paul Allard dans le temps, si certaines blagues vous choquent, ne les lisez pas!

Un bon bain de boue est, semble-t-il, bon pour la peau.

Anonyme, nous chions tous, mais pas tous savons écrire.

À chacun sa merde, quoi. Cultivez vos fleurs artificielles, ortournez sur votre clavier pis lisez des belles lettres!

Ce qui m'inquiète, c'est toute cette familiarité cachée. «ne publie».

Diantre, cette plume cachée te connaîtrait?

Suis en feu... bon, j'ortourne me calmer.

Pierre H.Charron a dit…

Un Francois en Feu ! Un feu de saint-Jean ;)

François Bélisle a dit…

1* Lapalu
2* Le site n'est pas à Pierre
3* Pas fin pour les ados. Et au surplus, c'est tout à fait faux!
4* Pierre, c'est ton blogue!
5* Y'a ça. Poli. Polie.

Bon je vais me coucher.

Gen a dit…

@François : Les fleurs artificielles, belle trouvaille. Tellement représentatif.

Soit dit en passant : quelqu'un qui écrit "bouette" et "scrappe" ne devrait pas jeter la première pierre...

Suzanne a dit…

Hihi sirop et si on laissait Anonyme dans sa bouette pour ne pas dire autre chose...
Je note Pierre H. j'aime bien découvrir aussi alors.

Pst et je file déposer ton lien pour le défi ;)

Ed. a dit…

Heille, merci Pierre pour ces bons mots.

@Anonyme : T'as tout à fait raison.

Anonymous a dit…

Ed. a compris que ce n'est pas Pierre que je critique...je n'oserais jamais sauf si je peut faire mieux un jour...ce n'est pas moi l'auteur...merci Édouard H.....Désolé Pierre je ne voulais pas te faire de tort...Édouard H. doit le savoir ce que c'est ' une pompe a bouette'....

ton cousin
ton voisin

et oui je reste anonyme

Alexandre Babeanu a dit…

hehe, ca fait bien rire le parigot en moi de lire ces Quebecquoiseries, c' est bien colore. La critique est bonne, mais en ce qui me concerne, les roman a l'hemoglobine juste pour l'hemoglobine ne m'attirent pas vraiment... Enfin, merci pour le bon moment :)...