Pages

jeudi 25 février 2010

Le Fugitif

Deux semaines de congé qui débutent demain à 3:30pm. Ah que la vie est belle!

J’ai dressé mon plan d’attaque pour ce repos du guerrier, mais avant tout c’est la fugue,l’évasion, l’escapade.

Je me nomme Pierre H et je suis : Le Fugitif

Dans la ville, un fugitif était en cavale et nul ne savait où il se terrait. Trois jours auparavant, il avait fait faux bond à son geôlier qui le séquestrait depuis belle lurette. Il en avait ras-le-bol de son emprise. Le glas allait sonner et son projet verrait le jour bientôt. Il avait déguerpi aux premières heures du matin, au grand dam de son bourreau.

Le bourreau péta les plombs et vira au quart de tour. Il pouvait fermer les yeux sur des écarts de conduite ou des manquements à l’étique, mais bafouer l’ordre établi et ameuter les troupes, ça, ce n’était pas permis. Il avait endossé son uniforme de combat et dresser son plan d’attaque : Retrouver PierreH

Coûte que coûte.

Le traqueur fit une première escale au BodyShop Gym. Il questionna les occupants, photo à l’appui.

— Ouais, je cherche ce fouteur de trouble. Y’a personne qu’il l’a vu dans les parages.

Le commis lui répondit :

— Ah, lui, Ça fait trois ans qu’il se pointe le matin icitte à l’heure des poules pis qu’il se démène comme un défoncé sur le spinner. Yé parti, y’a déjà deux heures.

— Merde ! Et t’as une idée où il s’est tiré ?

— Pantoute, c’est le genre à faire sa p’tite affaire tout seul. Ni vu, ni connu ce mec!

***

Connaissant ses points d’activité, le chasseur avait visité tous les Future Shop et Cie et toutes les librairies de la cité. Il avait fait chou blanc. PierreH manquait à l’appel.

Le gardien ne laisserait pas ce fugueur s’en tirer comme ça. Il bifurqua alors du côté de Dorbourg où il séquestra d’autres victimes : Un castor déplumé,un pinceau et un stylo, un certain KG et une plume volage. La gente demoiselle lui indiqua une piste sous la menace :

— Depuis un an, il traîne dans un lieu-dit virtuel.

— C’est où ca ?

— Dans le Hameau des écrits, il paraît.

***

Le bourreau emprunta les sentiers du Hameau et rencontra une fille qui n’était pas plus haut que trois pommes qui pratiquait des sports de combat dans le parc. Elle ne lui dit pas un traitre mot. Un silence aussi long que sa crinière.

Le traqueur accosta alors un Ermite qui lisait en surveillant un bambin et le questionna. Ce dernier lui répondit:

— Ce lecteur-ci n’a rien à vous dire, Monsieur le casse-couilles de mes deux. Dégage !

Le mercenaire accusa le coup sans broncher lorsque PierreH apparut dans son dos en l’interpellant:

— Tu me cherches l’ami ?

— Tiens, te vlà toé !

Le traqueur fusilla PierreH des yeux et lui ordonna :

— Tu vas me suivre et retournez à tes habitudes au plus crisse pis tu vas laissez tomber ton foutu plan. C’est tu-assez clair ça ?

PierreH sortit son flingue et visa le front sans cligner des yeux.

— T’as fini de m’étouffer. Ton règne s’arrête drette icitte.

Et le coup retentit à mille lieux à la ronde.

Procrastinator s’écroula au sol et rendit son dernier souffle.

— C’est maintenant l’heure de mon Coups de tête ! claironna PierreH, le feu dans les yeux.

18 commentaires:

Gen a dit…

Toujours aussi bien ce petit texte ;)

Deux semaines de congé?!? Wow! Et moi qui me trouvait chanceuse avec mon 4 jours :p

Occasion spéciale?

Pierre H.Charron a dit…

Pas vraiment d'occassion spéciale. Semaine de relâche scolaire...mais mes deux fils à 17 et 19 ans...Ca change plus grand chose, ils sont partis chacun sur leurs bords...Chums et blondes ;)

Deux semaines comme ca en hiver, c'est plutôt la dividende d'avoir donné 24 ans de service pour une même entreprise !!

Je vais en profiter pour me reposer..lire et surtout écrire.

Gen a dit…

Profites-en bien.

Je pense qu'à ce temps-ci de l'année, on devrait tous prendre des petites vacances :)

François Bélisle a dit…

Beaux clin-d'oeil! Même Dorbourg...

Passe du bon temps.

Pierre H.Charron a dit…

@Francois. Cré moé sincère ! Je vais en profiter !

richard tremblay a dit…

Une histoire avec un ermite, ça ne peut être qu'excellent !

Bonnes vacances. Quinze jours de grosse écriture ! Go.

Venise a dit…

Bien original comme annonce de vacances d'ermite. Tu vas faire des jaloux-ses ...
(pas moi, ben non, pas moi, je suis rouge naturellement)

Keven a dit…

C'est pas très sympathique d'avoir intégré Karine Giguère dans ton histoire. Tant qu'à écrire KG, cela aurait pu être moi! xD (Très bonne histoire, si tu peux me débarrasser de procrastinator dans la vraie vie, je serais vraiment heureux! )

Pierre H.Charron a dit…

@ Richard. À qui le dis-tu ! et oui,c a va écrire durant ces deux semaines.
@Venise.Moi, je vais trinquer mes vacances ave un petit rouge ce soir :)

@Keven dit KG. Ce Procrastinator a plus que neuf vies je crois !!! :(

Isa Lauzon a dit…

Texte charmant et drôle, qui annonce très bien tes vacances! Je te souhaite beaucoup de plaisir et de repos, profites-en bien!

Isa Lauzon a dit…

Texte charmant et drôle, qui annonce très bien tes vacances! Je te souhaite beaucoup de plaisir et de repos, profites-en bien!

Suzanne a dit…

Très bon texte! Bonnes vacances et profite bien.

Pierre H.Charron a dit…

@Suzanne et Isa. Soyez-en assuré !!

Keven a dit…

Pierre, selon ton expérience BrèvesLittérairoise, crois-tu qu'on va recevoir la revue avant ou après le lancement? Simple curiosité... (regard vers le haut en toussotant)

Pierre H.Charron a dit…

Pour le numéré 79 , je ne l'ai pas recu avant. J'étais allé au lancement pour recevoir mes deux revues.
j'assisterai au lancement du no 80 aussi.

Travailleuse sociale a dit…

Bonne fugue ! J'en rêve moi aussi. Mais pas avant juin.

Pierre H.Charron a dit…

@TS avec cette température, on se croirait quasiment en Juin ;)

Anonymous a dit…

Michel Gingras dit:
J'arrive d'une semaine de vacance. Ça fait du bien! Profite-en! L'hiver est finie! LOL