Pages

mercredi 30 septembre 2009

LuLu vs Fleur de Lys

Je viens de parcourir le site LULU.COM et je dois dire que le concept semble bien intéressant et prometteur. LuLu est un site d’auto édition en ligne avec impression à la demande. Sa mouture et son interface graphique sont très soignées et on y retrouve des assistants qui vous aident pour télécharger votre manuscrit, le structurer, rédiger la couverture, l’imager et publier le tout dans un catalogue en ligne dans lequel vous pourrez vendre vos oeuvres à travers la Toile. Ce service est gratuit.

Voilà que depuis peu, Lulu offre maintenant une interface en français et ceci jumelé au vif succès que remporte le site, fait craindre au pendant québécois La Fondation littéraire Fleur de Lys, un scénario qui pourrait nuire au marché québécois. Pour contester ce fait, la fondation a décidé de créer une mouture équivalente pour le Québec d’ici la fin de l’année. L’annonce s’est fait en grande pompe au Premières Assisses internationales de l’imprimé et du livre électronique de Montréal qui se tient aujourd’hui et demain. Le E-PAPER World 2009.

La fondation Fleur de Lys profitera de cet évènement pour dénoncer les vices et les irritants qui ont cours sur le portail Lulu.com. Le site étant américain, il est imposé de payer en argent U.S. De plus Il faut acheter l’obtention du ISBN par le site et, du fait, l’auteur est lié à l’éditeur Lulu. Si l’auteur se prévaut de son ISBN par la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Lulu refusera de publier le manuscrit (voir l’excellent article de Philippe Michaud de chez Branchez-Vous)

Fleur de Lys promet que son projet offrira une vraie alternative avec des services sans failles qui aideront les auteurs du Québec à se faire connaître chez nous et partout dans le monde.

Nonobstant les ratés du service de Lulu, je réitère que je trouve le concept attirant et pouvant répondre à des besoins de plusieurs auteurs. Le site Fleur de Lys offre déjà ce genre de service mais son site n’a pas l’envergure de son concurrent. Je souhaite un franc succès à leur projet. Par contre, j’espère qu’il penseront à offrir une vitrine au goût du jour , en format Web 2.0 et une infographie des années 2009, car présentement on croirait naviguer dans les vestiges du html de Microsoft FrontPAge 1997. Pour sûr que le contenu est la richesse d’un portail, mais faut d’abord accrocher son futur client et là une nouvelle garde-robe s’impose !

Il serait intéressant d’avoir des témoignages d’auteurs qui auraient trouvé ce genre de portail comme étant un succès pour la promotion de leurs œuvres. À l’ère des nouveaux média électroniques, cette plate-forme pourrait connaître un essor signifiant dans les prochaines années.

9 commentaires:

ClaudeL a dit…

J'avais lu aussi. Je suis (du verbe suivre) le site Fleur de lys depuis le début, au temps où ça s'appelait Manuscrit dépot (en fait c'est toujours le nom de domaine), il y a bien 6-7 ans je dirais. Je dois avouer que le concept me plaisait, mais le propriétaire est tellement mais tellement bavard au sens où il écrit très très beaucoup qu'il m'a noyée dans une mer de mots et, je dirais que trop de vagues, ça fait une grosse mer qui nous cache l'horizon.
Dommage, c'est québécois et on peut pas dire qu'il ne fait pas tout pour les auteurs, mais je me suis perdue dans les dédales de ces offres verbo-motrices. Au début, je me disais qu'il s'adapterait au langage et au graphisme web, mais non, toujours... trop de mots.

Gabriel a dit…

C'est très intéressant en effet! Merci pour les liens et la mise en contexte. Je connaissais d'autres sites d'éditions en ligne (tous américain) et je suis content de voir que le Québec n'est pas abandonné!

Pierre H.Charron a dit…

@Claude Je trouve que ce tte plate forme se doit d'exister au Québec, mais ce site devrait rehausser sa notoriété et sa prestance car l'estéthique graphiquequ' du site laisse à désirer et on a souvent une seule chance de faire bonne première impression. Et là si ils ont le défaut d'être vervo-moteur comme tu dis, ils devront s'ajuster. Bien hâte de voir leur prochaine mouture. Je leur souhaite un second souffle prometteur.

@Gabriel Bienvenue dans mon Hameau ! Moi aussi, j'apprécie ces sites où l'on aide les auteurs à se faire découvir. En espérant que celui-ci se revampe et supplante le site LULU. La balle est dans leur camp. Ils ont l'air de vouloir mettre le paquet. J'approuve.

ClaudeL a dit…

Ça fait des années qu'ils "mettent le paquet", le site ne cesse de grossir, d'autant qu'il y a de plus en plus de publications. Ils ont déjà changé plusieurs fois de "look" mais toujours autant de mots, de textes et très peu d'images. C'est vrai que c'est dommage, c'est une encyclopédie pour les auteurs, tout y est, mais c'est juste qu'on ne s'y retrouve pas, ne sachant pas tout d'abord ce qu'on y cherche et ensuite c'est que tout est égal.

Gen a dit…

Pour avoir consulté les deux sites, je dois dire que dans un cas comme dans l'autre, il y a beaucoup de technicalités... et j'avais retenu le fait que les frais sont assez élevés.

Faire 10% du prix de vente quand quelqu'un d'autre se tape la mise en page, révision, mise en marché, c'est pas si mal, mais s'il faut faire tout le boulot...

Je sais qu'on peut théoriquement fixer le prix à notre goût, mais pour un auteur qui débute, on est mieux de viser bas...

Enfin, une avenue à envisager... mais oui, faudrait que le site québécois retravaille son image.

KGirard a dit…

Je suis content que tu parles de ce dossier car cela fait des années que je le suis...

Voyez-vous, je suis passionné par le monde de l'édition.

Fleur de Lys a un inconvénient majeur, c'est son image. Effectivement au niveau du site mais au niveau de la fierté de l'auteur. Je m'explique.

Les couvertures des livres de Fleur de Lys sont souvent honteuses, sauf peut-être le mystère de la rose noire, ce qui fait que tes livres ne semblent pas à priori professionnel. Et le concept de base est assez bizarre. 24.95 pour tous les livres...qu'ils soit bon, gros ou petits ou mauvais. De plus, regardez le livre S.O.S Sorcières d'une jeune. 30 pages pour 14.95...c'est cher payé...mais bon

Le projet a tout pour réussir si on prenait l'avis de professionnel de l'édition...malheureusement, Fleur de Lys a une hargne envers le milieu tradionnel jusqu'à interdire au auteur de Union d'adhérer au service

Fin de la montée de lait...

Pierre H.Charron a dit…

@ Claude et Gen. On est daccord sur un point. Le concept est bon et leur image est disons un peu mierve er sans saveur. Il y a place à amélioration.

@ keven Merci de ces argumentations. Ca éclaircit quelques points. Et ca fait du bien des fois des montées de lait ;)

Isabelle a dit…

Moi, j'ai essayé les deux. J'ai publié chez Fleur de Lys avant qu'on ne soit obligé de payer pour se faire publier et qu'un éditeur accepte mon manuscrit. L'avantage, c'est qu'ils acceptent presque tout le monde. Donc, pas vraiment de refus. Ils n'offrent pas de service de correcteur donc le livre est publié tel quel. Ce qui peut être dangereux. De plus, les livres se vendent seulement sur internet, donc à peu près seulement aux gens qu'on connait. J'ai fait très peu de ventes.

Je suis enseignante et j'ai publié des livres de mes élèves chez Lulu. Ce que j'aime, c'est que ce n'est pas dispendieux et le service est très rapide. Ça a permis à mes élèves d'être de "vrais" auteurs. Je n'ai pas essayé d'acheter un ISBN parce que mon but n'était pas de vendre ces livres en librairie. Peut-être que c'est plus compliqué à ce niveau.

Pierre H.Charron a dit…

@Isabelel. merci de ce témoignage. Je crois qu'ily a des avantages pour se faire connaitre ou se faire plaisir À soi-même. Tant qu'au succès, ce n'est peut-être pas la panacée.MAis avec la venue des liseuses, tout peut changer.