Pages

jeudi 17 septembre 2009

Les Haikus du Hameau 1 / 2

Ma collègue Isa a parlé dans son blogue de notre projet de receuil d'Haikus pour nos ateliers d'écriture. Le sujet s'est déplacé du côté de chez Geneviève et de chez Émilie qui nous ont dévoilé quelques échantillonages de leur cru. Alors, envers et contre tous et pour porter le fleuron de la gente masculine, je vous offre mes Haikus que j'ai pondu dans la dernière année. Je leur ai même donné chacun un titre.

Haiku: Trois lignes - Pas de rimes - syllabes en 5-7-5 - Les E sont muets.
Le concept: Se servir de cette poésie Japonaise pour capturer une image, un évènement et le photographier avec des mots.

USURPATION
Fausse Identité
Les tricheurs sont démasqués
Pour qui sonne le glas

ZUT, PLAISIRS INTERROMPUS
Deux corps enlacés
Soudain,un pleur de poupon
Coït abrégé!

LE CONQUÉRANT
Bâtir son savoir
Pour qu'enfin, rêves se nourrissent
Tribut du guerrier

VIVE L’ÉTÉ
Tape le soleil
Les glaçons s'entrechoquent
Merci Jack Daniel

REBELLE
Gronde le patron
Réplique sarcastique
Et Vlan! Dans les dents

PRÉDATEUR
Brebis égarés
Un loup dans la bergerie
Festin carnassier

5 commentaires:

Ariane_Gelinas a dit…

Intéressant ! J'aime beaucoup le dernier.

Pierre H.Charron a dit…

Merci Arianne! Le dernier est assez "mordant" ;)

Gen a dit…

Étant donné que le sujet semble intéresser beaucoup de monde, je vais refaire un gros gros post sur le sujet demain. Restez à l'antenne ;)

Et moi aussi j'aime bien le dernier. Ainsi que "Deux corps enlacés". Ils font très japonais.

richard tremblay a dit…

Prédateur et Zut, bravo !

Pierre H.Charron a dit…

@Gen. Richard. Cest surprenant comment 3 petites lignes peuvent révéler beaucoup. En autant qu'on ne les provoque pas. Faut quelle viennent d'elle mëme.