Pages

mardi 23 juin 2009

Hymne au Québec en Sonnet

Sur tes vierges rives, Seigneurs des mers, ont fouillé
Érigé la croix, fut-elle proclamée cerbère,
Berceau de nos racines, ancré en cette terre
Portrait d’un peuple, dorénavant, s’est dessiné

Là où le fleuve rétrécit, on t’a baptisé
Hissé, ton emblème, sur un fond de bleu, ton lys
Quand vient la fête, le son de ta voix est prémice
Et heureux d’un printemps, le peuple, te turluter

Identité, nous clamons, Roi de la poutine
Et je me souviens, Bobino à Céline
Et sur la glace, Maurice, en maudit tabarnak !

En quête de mon pays, j’ose enfin espérer
De répondre, comme jadis, les canons de Frontenac
De ma bouche, le à la prochaine fois , de René

2 commentaires:

ClaudeL a dit…

Qu'en de beaux mots ces choses-là sont dites! Bonne fête, mon pays.

Pierre H.Charron a dit…

Je lève mon verre à ma patrie et puisse à elle toujours rayonner de son identitié.