Pages

mardi 26 mai 2009

Le Prix littéraire Bartleby , le prix des fonds de tiroir !

Le Prix Bartleby du roman inachevé récompense la meilleure œuvre non menée à sa fin.
Les œuvres admises à concourir sont les romans inachevés et inédits, écrits en langue française. Étant considéré comme roman inachevé tout écrit auquel manque au moins le point final : il peut s'agir de sept cent pages, de vingt pages, d'un feuillet, voire de l'incipit. Ce concours est ouvert à tous : auteurs en herbe n’ayant jamais été publiés, comme auteurs ayant déjà vu une de leurs œuvres éditée

Le lauréat gagnera le droit de ne pas achever son écrit. Son œuvre inaboutie sera publiée en l’état par un éditeur audacieux. Ou pas.
Pour concourir, il vous suffit d’envoyer votre roman inachevé avant le 15 septembre 2009.

Alors, si vous avez un trésor enfoui dans les confins de vos tiroirs ou dans les énièmes sous-dossiers de votre disque dur, envoyez votre manuscrit, ne serait ce que pour qu’un jury le lise avec tout le mérite qu’il lui revient, n’est ce pas la vocation que devrait être réservée à tout écrit ?

Site officiel :
http://www.sgeveditions.com/bartelby/index.htm

6 commentaires:

ClaudeL a dit…

bizarre, d'un côté je trouve que c'est une idée originale, de l'autre, il me semble que c'est une perte de temps et d'argent. Surtout que les éditeurs se réservent le droit de ne pas le publier!!!

En passant, c'est comme le modèle de ce commentaire que je voudrais avoir le mien: les petites lettres de "vérification des mots" déjà là? Comment faire?

Pierre H.Charron a dit…

Moi aussi, je trouve originale, quoique bizarre. Par contre si un texte inachevé a pour destin de mourir de sa belle mort... alors pourquoi pas ...

Pour le modèle de commentaire...faudrait fouiller les options...j'irai voir...

Isabelle Lauzon a dit…

Bon, je vous annonce en primeur que je ne participerai pas à ce concours! Si je considère qu'un de mes textes mérite de participer à un concours, bien, je prendrai le temps de l'achever, bon sang de bonsoir!

Et dire que des centaines d'auteurs talentueux n'attendent que le bon vouloir d'un éditeur pour être publiés... Dans quelle société de fous vivons nous?

Pierre H.Charron a dit…

La seule utilté de ce concours que je peux voir, serait de récompenser une oeuvre inachevée à titre posthume ou tout simplement un auteur qui n'a plus le goût de terminer son oeuvre par dépit, maladie,ou désinvolture ou tout simplement par dérision... Moi aussi ce n'est pas pour moi!

pagesapages a dit…

Il me semble que c'est à prendre au 2e degré... Une sorte de plaisanterie entre potaches qui se connaissent tous bien et profitent de cette occasion pour fêter un événement... bidon !?...

Pierre H.Charron a dit…

@pagesapages. C'est aussi une avenue à envisager. Vraiment hors du commun ce prix Bartleby. C'est À prendre avec soupcon de septicisme.... et merci de ta visite.