Pages

mercredi 29 avril 2009

Soirée Patrick Sénécal

Il ya déjà plusieurs mois que j’attends cette soirée de " Les choix de Jean Fugère" organisé par le réseau des bibliothèques des Basses-Laurentides. M.Fugère est un chroniqueur littéraire renommé qui a fait sa marque au Québec. Son invité, hier, en était un de marque.

Une salle de cinquante participants, une balustrade, un interviewer et l’écrivain. Un deux heures de purs délices. Patrick Sénécal nous a entretenus de ses futurs projets, de ses expériences passés et des différentes facettes de son métier d’écrivain. Derechef, il faut dire que Patrick (je le tutoie ici, il inspire une familiarité évidente et en plus il a mon âge) est un homme qui a le sens de la répartie et possède une touche d’humour qui agrémente ses pourparlers d’éloquentes façons. Il a causé avec beaucoup d’intimité et de franchise, laissant M. Fugère la tâche de diriger les discussions à bon port. M Fugère est un animateur hors-pair qui sait laisser toute la place à son invité. Ce fût une soirée remarquable qui m’a fait connaître cet auteur de roman « noir » sous un autre angle et d’apprécier ses talents d’orateur et la force de son imagination de créateur.

Le prochain roman de Sénécal s’intitulera Hell.com. Une histoire d’un site Web Criminel pour gens fortunés où toutes les hommeries sont permises… Un manuscrit de premier jet de 550 pages qui est présentement en révision. Côté cinéma, après son premier film adapté d’un de ses romans : Le Seuil avec Patrick Huard, voilà qu’il récidive avec un film qui sortira dans quelques semaines : 5150 rue des ormes, un roman fascinant que j’ai lu il y a déjà quelques années. Je vous fais suivre un lien You Tube du "trailer" http://www.youtube.com/watch?v=8TFq9k6c3dM&feature=related.
J’en salive déjà. Des projets pour des films sur les sept jours du talion et de Aliss sont aussi en cours.

J'aimerais ajouter ici une phrase qu'il a dit et qui m'a bousculé par sa véracité: À la question: Est- ce plaisant d'écrire?
Patrick répond: Pas vraiment, écrire je n'ai pas le choix, si je n'écris pas je suis malheureux. Le bonheur c'est de dire : " J'ai écris" Ca c'est l'extase de l'écrivain.

En conclusion, je suis un Fan No 1 de Sénécal , j’aime son sens du Thriller, sa conception du scénario et son regard sur l’âme humaine. Un maître dans son genre. Je me répète : Vivement Sénécal !

0 commentaires: