Pages

vendredi 12 décembre 2008

Impression de déja vu

Je viens tout juste de terminer l'écoute d'un film sur Super Écran intitulé: APPEL MANQUÉ.
Un Cell sonne et un message vocal daté d'une date ultérieure au moment présent apparait sous le nom d'une personne décédée. Dans le message on entend celui qui écoute le message en train de parler quelques secondes avant qu'il ne meure...!!! Assez troublant .. J'ai bien aimé malgré un scénario que l'on devine mais je dois avouer qu'il m'a fait faire le saut plus d'une fois.Cela m'arrive rarement..alors rien que pour ca , je lui donne la quote.

Lorsque terminé, un relent de déja vu m'a effleuré l'esprit et j'ai trouvé d'où il émanait.
Un petit texte ,non retravaillé,écrit d'une traite, il y a quelques mois pendant un soir d'orage. Je l'avais titré: DIALOGUE DE SOURD

Dring, Dring
— Bonjour, Comment puis-je vous aider?
Un silence pesant s'étend dans le combiné
— Allo, Qui est À l'appareil?
Rien,Le néant.Un trou noir.
Regard vers l'afficheur : Nom Inconnu
— Si il y a quelqun,Déclinez vous SVP.
Soupcon d'impatience à l'horizon
— Je le répète, Y'a-t-il quelqun à l'autre bout?
Second regard vers l'afficheur. Même rengaine.
— Si il n'y a personne, je vais devoir raccrocher
Léger sursis. Attente.
Soudain, un bruit. Un court onomatopée.
— Allo, vous m'entendez?..Allo ..
Moment d'inquiétude.
— Monsieur, Madame..
Un rire,cette fois, sournois , comme un rictus.
— Là, je ne trouve pas ca drôle du tout!, je...
Strident,un sifflement surgit,machiavélique.
Long frisson dorsal.
— Allez vous faire voir! Ca ne tourne pas rond chez-vous! M'entendez vous espèce de fou furieux! Vous n'êtes qu'un salaud de la pire espèce!
Et avant que le combiné retombe sur son socle. À l'autre bout du fil.
— Tu l'as dit , l'ami !
Dernier regard vers l'afficheur :
Appel Entrant : VOTRE CONSCIENCE
Clic!

2 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Ha! Ha! Tu m'as bien eue! Une vraie fin en "queue de poisson", comme dirait notre prof!

Pierre H. a dit…

J'adore ces fins eu queue de poisson, comme si on jouait avec le lecteur.. On y prend goût !